Les serpents

Le serpent est un animal de la classe des reptiles

Les serpents sont des animaux qui font partie de la classe des reptiles. Les serpents sont des animaux carnivores qui se nourrissent d'autres animaux plus petits qu'eux et d'oeufs. Certains sont venimeux et dangereux, et d'autres inoffensifs.


Il existe plus de 2700 espèces de serpents, répartis sur le globe dans les régions chaudes et tempérées.

Comme les serpents sont des animaux à sang froid, leur métabolisme ralenti quand leur température descend trop.

La première chose à remarquer, c'est que les serpents n'ont pas de membres, ou pattes, pour se déplacer. Ils se déplacent donc pas des mouvements oscillatoires de leur corps, ou en accordéon, utilisant leurs larges écailles ventrales pour s'aider.

Les oreilles, orifices et tympans sont inexistants, comme chez certains autres reptiles, et ils utilisent donc les vibrations du sol et de l'air pour détecter les animaux qui peuvent s'approcher de lui.

La peau de serpent est recouverte d'écailles, habituellement plus larges sur le ventre. Elles sont alternées sur le dos, mais sont plus larges et successives sur le ventre. Le nombre d'écailles dans une rangée dépend de l'espèce de serpent et de la grosseur des écailles, variant de 13 à 150 par rangée. Le nombre peut être constant en diminuant de grosseur, ou varier en nombre pour diminuer vers la queue qui est plus petite. Les serpents muent afin de remplacer périodiquement leur peau.

Photo de crotale

La mâchoire d'un serpent n'est pas rigide comme les autres animaux vertébrés, car la partie avant est jointe par des ligaments qui lui permettent de se séparer. C'est pourquoi les serpents peuvent avaler des proies plus grosses que leur gueule. Ils avalent l'animal tête première sans mâcher sa nourriture.

Même si son museau est muni d'orifices, ils ne servent qu'à respirer. C'est à l'aide de sa langue fourchue que le serpent fouette l'air pour capturer des molécules en suspension, pour les sentir. C'est pour cette raison qu'il sort constamment la langue pour l'agiter, et en faire l'analyse. C'est de cette façon qu'il détecte sa nourriture, et avec l'aide de capteurs thermiques.

La méthode de chasse d'un serpent varie selon son espèce. Certains mordent et utilisent un venin pour paralyser ou tuer sa proie, d'autres la mord pour ensuite s'enrouler autour d'elle et l'étouffer. L'injection du venin se fait habituellement par les crocs en avant de la gueule. Le nombre de dents et leur forme dépendent encore de l'espèce.

Photo d'un mocassin d'eau la bouche ouverte

Les serpents sont soit ovipare, donc qui pondent des oeufs, ou ovovivipare, et donne naissance à des bébés complètement formés. Leur alimentation consiste d'animaux vivants qu'ils capturent eux-mêmes. Ils sont bien utiles pour diminuer la population de rongeurs qui s'attaquent aux récoltes ou qui creusent des galeries dans le sol.

En général, les serpents vont se sauver à l'approche d'un humain, sauf dans le cas de gros serpents comme l'anaconda géant. Il existe des anti-venins pour aider les morcures de serpents venimeux, mais il faut agir vite et dans certains cas, la paralysie empêche la victime de chercher de l'aide. Le mieux, c'est d'éviter tout contact avec un serpent qu'on ne sait pas inoffensif, comme la couleuvre.

Nom du serpent Mâle - Femelle - Bébé
Anaconda  
Boa constricteur  
Boomslang  
Céraste  
Cobra  
Couleuvre  
Crotale  
Mamba  
Mocassin d'eau  
Python  
Vipère Vipère - Vipereau